Photos de Big Beaver Trail to Beaver Pass

Distance : 38.5 miles Dénivelé: 5,511 feet Type d'itinéraire: Aller-retour

chiens en laisse

randonnée

activités en pleine nature

sports de pagaie

ornithologie

forêt

lac

vue panoramique

fleurs sauvages

faune

randonnée
Thursday, January 23, 2014

Mon épouse et moi avons parcouru ce sentier à l'été 2011 sous forme de sentier en boucle modifié (en conjonction avec le sentier Little Beaver et une promenade en bateau organisée à l'avance de 125 $). Le sentier est extrêmement bien géré et pris en charge. Nous avons rencontré deux troupes différentes de personnes qui s'occupaient de l'entretien des sentiers. Le long du sentier, il y a plusieurs campings avec des tapis de tentes et des anneaux de feu prédéfinis. Étant dans le parc national des North Cascades, un permis est requis pour le camp de nuit, qui est disponible gratuitement sur la base du premier arrivé, premier servi. Les campings ont un nombre limité de pads et sont donc limités au nombre de personnes qu’ils autoriseront à rester sur un site donné. En fait, nous ne sommes restés qu'une seule fois sur le site de notre choix, car nous surestimions nos capacités et ne parcourions pas notre kilométrage quotidien. Comme indiqué ci-dessus, le sentier est bien entretenu et relativement lisse la plupart du temps. Le bétail est autorisé sur le sentier menant au passage Beaver, il y a donc pas mal de preuves sur le sentier. Lorsque nous avons traversé Beaver Pass, il restait encore environ un à trois pieds de neige sur le sol, ce qui rendait la navigation du sentier un peu floue. J'ai suivi des empreintes d'animaux et cherché des arbres coupés (les seuls arbres coupés dans les parcs nationaux sont généralement ceux qui tombent sur des sentiers). L'eau était facile à trouver et parfois problématique. Cette année-là, ils ont eu un hiver tardif et la fonte était à son maximum au moment de la randonnée. Attendez-vous à avoir les pieds mouillés, ça ne s'appelle pas les Cascades pour rien. La plupart des grands cours d'eau bien établis auront un pont pour faciliter la traversée. Le bois de chauffage n'a pas été trouvé facilement. Les rangers préfèrent ne pas trop s’immiscer dans l’environnement naturel (pour ne pas endommager l’écosystème). Le bois que nous pouvions trouver était généralement trop humide ou pourri. Nous avons pu faire un feu de camp chaque nuit, même si ce n’était pas très impressionnant. Selon les rangers, les moustiques venaient de commencer à sortir deux semaines avant notre arrivée. Étant originaire du sud de la Louisiane, ma femme a fait une déclaration audacieuse en déclarant: "Je n'ai jamais vu de moustiques comme celui-ci auparavant." Ils étaient féroces. Au point que, le dernier jour, nous courions presque pour les tenir éloignés de nous. Apportez beaucoup de répulsif, ce que nous n’avons pas fait. Il n'y avait pas beaucoup de grands sites panoramiques en raison principalement de la forte couverture d'arbres. Ceux que nous avons vus étaient majestueux.

Randonnées populaires