Hovhannavank and Saghmosavank Monasteries

INTERMÉDIAIRE 1 avis
N°1 sur 1 randonnées à

Hovhannavank and Saghmosavank Monasteries est un sentier de point à point de 6.6 kilomètres peu fréquenté situé près de Ashtarak, Aragatsotn en Arménie. Le sentier longe une rivière et sa difficulté est évaluée comme modérée. Le sentier est principalement utilisé pour la randonnée.

Distance: 6.6 km Dénivelé: 482 m Type d'itinéraire: Point A à point B

randonnée

grotte

rivière

vue panoramique

fleurs sauvages

faune

site historique

chiens interdits

Cette randonnée, dans la région d'Aragatsotn, vous fera traverser de magnifiques paysages montagneux et vous rendre aux monastères de Hovhannavank et de Saghmosavank. Vous verrez la montagne Hatis (2 524 m) à l'est, Ararat (5 165 m) à l'ouest, l'Ara (2 605 m) au sud et Aragats (4 095 m) - le plus haut sommet d'Arménie - au nord. La randonnée vous mènera d'abord à Hovhannavank, puis dans les gorges de la rivière et le long de la rivière jusqu'à Saghmosavank. Les chapelles et les monastères en pierre peuvent être trouvés dans les ruines le long du chemin. Les grottes et les tanières sont réparties le long du canyon. Le retour est du village de Saghmosavank. Le monastère de Saghmosavank se trouve au bord de la gorge profonde de la rivière Kasakh. Construit par le prince Vache Vachutyan et sa dynastie au XIIIe siècle, le monastère comprend les églises Saint-Sion et Saint-Astvatsatsin (Sainte-Mère de Dieu), un narthex et un scriptorium. Saint-Sion est l'église principale du complexe; c'est une église en forme de dôme avec plusieurs bas-côtés et un narthex à quatre piliers sur son côté ouest. Le scriptorium-church est situé au sud-est de St. Sion. Il se distingue des autres scriptoriums de son époque par son aménagement unique, ses murs comportant des niches et son autel côté est. Un cimetière, rempli de pierres croisées et de monuments remarquables, est situé à l'extrémité nord du monastère. Le monastère de Hovhannavank (construit entre le Ve et le XIIIe siècle) repose sur le bord droit de la gorge de la rivière Kasakh, dans le village d'Ohanavan. Elle était dédiée à Jean-Baptiste et faisait partie de la province historique d'Ararat, la Grande Arménie. La légende attribue sa fondation à Grégoire l'Illuminateur (IIIe-IVe siècles). Selon Arakel de Tabriz (XVIIe siècle), le monastère aurait été baptisé Hovhannavank en l'honneur de Hovhann, nommé par Ghazar Parpetsi à la tête du monastère. L'église principale du monastère a été construite entre 1 216 et 1 221 par l'ordre de Vache Vachutyan, dont le fils a ensuite ajouté le narthex dans 1 250. L'église, maintenant entourée de cimetières, avait de vastes terres arables, des jardins, des pâturages, des moulins et des villages. C'était également un centre d'éducation remarquable, avec un riche répertoire de manuscrits (dont certains ont été conservés jusqu'à ce jour). Au 17ème siècle, Zakaria Sarkgavag Kanakertsi a vécu ici. C'est lui qui a écrit l'histoire de Hovhannavank. Hovhannavank est devenu inactif au 19ème siècle. Les fleurs jaunes sont réparties tout au long de la randonnée et sont communément appelées fleurs d'ascension, car elles fleurissent à la veille du jour de l'Ascension (un événement religieux). Il y a aussi des pissenlits jaunes, de la camomille, des myosotis bleus, des violettes colorées, des plantes épineuses en fleurs, des champignons comestibles et des herbes aromatiques; Au printemps, les villageois cueillent les herbes et les utilisent pour la cuisine, notamment dans les plats contenant des œufs. Il y a des vergers d'abricots, de pêches et de pommiers adjacents à la randonnée. La flore est luxuriante des deux côtés de la randonnée au printemps et en été. À Aragatsotn, les prairies, les champs de maïs et les pentes jusqu'au sommet regorgent de reptiles; les monuments délabrés sont pleins de serpents (comme des vipères et des ajouts verts) et des lézards. Dans les forêts de montagne, on peut voir des ours bruns, ainsi que leurs traces et leurs tanières. Les observations de lièvres, de loups et de renards sont également courantes. Les oiseaux comme les alouettes des bois et des champs, les hiboux, les cailles, les pies-grièches des bois, les vautours fauves et d’autres peuplent la forêt.

randonnée
Mon Nov 13 2017